Recherche

Que faire en cas d'errance médicale ? © Onze Octobre

#1 – Que faire quand les médecins ne nous prennent pas au sérieux ?

Je suis vraiment ravie de vous retrouver ici et d’inaugurer enfin, avec vous, le Café Causette ! Si vous me suivez déjà sur les réseaux sociaux, vous le savez, ça fait vraiment longtemps maintenant que je travaille sur ce projet. Et je suis très émue de pouvoir enfin vous accueillir ici.

Aujourd’hui, je vous propose, pour inaugurer le café, de commencer avec une question que m’a posée Lauriane, il y a quelques temps sur Instagram. Une question que beaucoup parmi nous se sont posées, je pense, et que beaucoup malheureusement doivent encore se poser…

Je vais commencer par partager mon expérience, mes conseils. Mais je compte sur vous pour rejoindre ensuite la discussion, dans les commentaires. Soit pour soutenir Lauriane, soit pour me poser vos autres questions à ce sujet, si vous en avez. L’idée ici, c’est vraiment que l’on puisse toutes partager, discuter, échanger, se serrer les coudes…

(Je vous ai préparé une version texte et une version audio, au cas où vous auriez des difficultés à lire ou si, tout simplement, vous préférez l’audio.)

Écouter la version audio :

Lire la version texte :

Voici donc la question de Lauriane :

“Bonjour Nolwenn, j’ai vu qu’on pouvait vous poser des questions alors je me lance. J’ai de fortes douleurs au dos et aux hanches depuis plusieurs mois. J’ai déjà consulté trois médecins mais aucun ne me prend vraiment au sérieux. Ils disent que ce n’est rien et que ça va passer mais ça ne passe pas et je sens bien que ce n’est pas normal. Ce n’est pas juste un petit mal de dos. Les douleurs sont de plus en plus fortes et il y a des jours où je ne peux même pas sortir du lit. Je ne sais plus du tout quoi faire. Je me demandais donc si vous étiez passée par là et si oui, comment vous aviez fait pour avoir un diagnostic ? Ou si vous connaissez des personnes qui ont été dans mon cas ? Car je désespère vraiment ! Merci pour votre aide et bravo pour tout ce que vous faites sur Instagram, c’est vraiment génial, j’ai hâte de voir la suite !”

Ma réponse :

Bonjour Lauriane,

Merci pour votre message et vos compliments ! J’espère que “la suite” vous plaît et va continuer à vous plaire ! Pour répondre à votre question, je comprends parfaitement ce que vous traversez car j’ai moi aussi dû faire face à ce type de réactions du corps médical, au début. Et vu tout ce que je lis sur les réseaux sociaux, je crois que malheureusement, nous sommes beaucoup dans ce cas.

Il faut dire que le corps humain est complexe. Il existe énormément de maladies, certaines fréquentes, d’autres beaucoup plus rares. Et il faut savoir que la plupart du temps, les médecins que nous consultons ne sont malheureusement pas formés à toutes ces maladies. Beaucoup ne les connaissent même pas. Et si certains osent le dire et nous orienter vers de potentiels spécialistes, d’autres préfèrent faire comme si tout ça n’existait pas… MAIS, même si c’est très difficile, vous ne devez pas vous décourager !

Vous devez insister !

Comme je vous le disais, j’ai moi aussi fait face à ce type de réaction. Le premier médecin que j’avais consulté s’était en effet moqué de moi, m’avait dit que je n’avais rien, que je me faisais des films… Et je l’ai écouté ! Sauf que je n’aurais pas dû ! À cause de cela, j’ai perdu du temps : un an et demi exactement (je n’ai plus du tout osé consulter jusqu’à ce que je sois dans un état catastrophique). Et surtout, j’ai perdu trois articulations. Puisque, entre temps, un de mes annulaires et deux de mes orteils se sont en effet cassés à cause de la maladie (et avec toutes les douleurs que vous pouvez imaginer) et ce, de manière irrévocable. Alors ensuite, certes, quand j’ai fini par consulter un spécialiste (un rhumatologue), il a pu poser un diagnostic, sans qu’aucun doute ne soit plus possible, vu mon état. Mais au prix de quelles souffrances ?

Si j’avais un seul conseil à vous donner, ma chère Lauriane, ce serait donc de ne pas faire comme moi. Mais d’insister, de consulter d’autres médecins, encore et encore, jusqu’à en trouver un qui soit à votre écoute. Car heureusement, oui, il existe aussi plein de médecins à l’écoute, bienveillants, empathiques…

Peut-être que vous n’avez effectivement rien de grave – ce que j’espère pour vous ! Mais si vous avez autant de douleurs et si ça dure depuis plusieurs mois déjà, alors un médecin, s’il est compétent, doit vous écouter, creuser la question, vous donner des éléments de réponse… Et surtout, vous devez pouvoir lui parler de ce que vous ressentez, sans avoir peur qu’il vous juge ou vous décrédibilise… Un médecin est là pour vous écouter, vous aider, vous soulager ! Si ce n’est pas le cas, alors changez-en !

Ce que je peux également vous conseiller…

Étant donné la localisation de vos douleurs, ce que je vous conseillerais également, c’est peut-être d’aller directement voir des rhumatologues plutôt que des généralistes. Si c’est déjà fait, vous pouvez peut-être aussi regarder du côté des médecins hospitaliers. Ils ont souvent plus l’habitude que les médecins libéraux (même si les délais de rendez-vous peuvent être plus longs). Demandez aussi, pourquoi pas, à d’autres professionnels de santé (pharmaciens, kiné par exemple…) s’ils peuvent vous conseiller un spécialiste compétent ?

J’espère en tout cas que vous allez rapidement trouver un médecin à votre écoute ! En attendant, je vous souhaite beaucoup de courage car je sais combien cette période est difficile ! Et si vous avez envie ou besoin de papoter, n’hésitez pas, je suis toujours là. Ce n’est pas grand chose – et j’aimerais pouvoir faire plus – mais parfois, je sais que ça fait du bien quand même alors vraiment, n’hésitez pas !

C’est à vous !

Venez partager votre expérience dans les commentaires ! Avez-vous aussi été confrontée à ce type de médecins ? Comment avez-vous réagi ? Avez-vous finalement obtenu un diagnostic ? Comment ? Dites-nous tout !

Attention ! Nous ne connaissons rien de l’histoire de Lauriane et nous ne sommes pas médecins ! Nous ne sommes donc pas là pour lui donner des conseils médicaux ou poser des diagnostics… Seulement pour partager nos expériences. Je supprimerai donc tous les messages qui ne respecteront pas cette règle. Merci pour votre compréhension.

On papote...

  • 17 octobre 2019
    reply
    Lauriane

    Merci beaucoup Nolwenn pour votre réponse. J’avoue que ça me rassure un peu que vous ayez aussi vécu ça, enfin je ne veux pas dire que je suis contente que vous ayez dû vivre ça mais je me sens moins seule. J’ai suivi vos conseils et appelé l’hôpital le plus proche de chez moi, j’ai rendez-vous dans 2 mois. Ça me paraît loin mais j’espère que là-bas, on m’écoutera enfin ! Je vous dirai ! Encore merci pour tout ce que vous faites en tout cas. J’étais déjà fan sur IG mais le site, waouh, je ne m’attendais pas à quelque chose de si beau et si pro ! Bravo ! Et merci !

Rejoignez la discussion