Recherche

Être heureuse quand on est malade © Onze Octobre

#3 – Qu’est-ce que le bonheur ?

C’est déjà notre troisième discussion ici et j’en suis vraiment ravie ! J’espère que vous aussi et que les premières discussions vous ont plu ? Aujourd’hui, j’ai choisi une autre question, celle de Pauline, qui s’interroge sur le bonheur, et plus précisément sur ma vision du bonheur.

Comme toujours, vous avez le choix entre la version texte et la version audio. Et j’espère vous retrouver ensuite dans les commentaires pour poursuivre cette discussion.

Écouter la version audio :

Lire la version texte :

Voici donc la question de Pauline :

“Bonjour Nolwenn, je lis régulièrement tes posts sur Instagram mais j’avoue que j’ai du mal à me dire que l’on peut être heureuse quand on est malade. Est-ce que tu pourrais me dire ce que tu entends par être heureuse ? C’est quoi le bonheur pour toi ? Qu’est-ce qui te rend heureuse exactement ? J’espère que tu ne trouveras pas ma question trop déplacée, je m’interroge, c’est tout. Merci beaucoup !”

Ma réponse :

Bonjour Pauline,

Ne t’inquiète pas, je ne trouve pas du tout que ta question soit déplacée. Je comprends même parfaitement que tu puisses te la poser puisque moi aussi, au début, je me disais que je n’arriverais jamais à être heureuse, que maintenant que j’étais malade, c’était foutu. Mais depuis, comme tu le sais, j’ai changé d’avis. Et pour cause, comme tu as pu le lire, je suis enfin heureuse et ce, même si ma maladie et mes handicaps progressent !

En fait, comme je le disais dans notre deuxième causette, j’ai fait beaucoup de recherches, après mon diagnostic, sur le bonheur, sur ce qui rendait heureux… Parce que j’avais très peur de rester malheureuse toute ma vie. C’était une idée qui m’était vraiment insupportable. Et j’ai découvert qu’il existait une science du bonheur, c’est-à-dire qu’il y a des scientifiques (des chercheurs, des psychologues) qui étudient, dans des laboratoires et dans la vie, ce qui rend les gens heureux. Et qui créent, à partir de ça, des outils pour aider les gens qui ne sont pas heureux à l’être.

C’est tout à fait sérieux, ça n’a rien de fantaisiste. Les chercheurs mènent de vraies études, s’intéressent au fonctionnement du cerveau, font de nombreux tests, des expériences… Et leurs travaux ont montré que plusieurs facteurs pouvaient influer sur notre niveau de bonheur, dans la durée. Et ça paraît fou mais la santé n’en fait pas partie ! Certes, c’est toujours mieux si l’on n’est pas malade mais ce n’est pas parce que l’on est malade que l’on ne peut pas être heureux !

Alors qu’est-ce que le bonheur ? Et qu’est-ce qui rend heureux ?

La plupart du temps, quand on parle de bonheur, on imagine un état où on serait tout le temps content, où on sourirait tout le temps, où on n’aurait plus aucun problème, où on ne manquerait plus de rien… Ce qui est complètement illusoire, car la vie n’est jamais 100 % positive ! Du coup, on a beau essayer, on n’y arrive pas ! Et quand on voit des gens qui disent être heureux, et quand on voit leur vie, on se dit qu’ils mentent et qu’ils font surtout semblant de ne pas voir leurs problèmes.

Mais les chercheurs ont découvert que le bonheur authentique, en réalité, ça n’est pas du tout ça. On n’est pas heureux parce que l’on n’a plus de problème ou parce que l’on ignore nos problèmes. On est heureux quand on trouve que, malgré nos problèmes et nos difficultés, la vie vaut la peine d’être vécue. Quand on parvient à ressentir plus de positif que de négatif, quand on parvient à réaliser ce qui est le plus important pour nous, quand on se sent “engagé” dans quelque chose de plus grand que nous. Et ça, on peut tous y arriver, que l’on soit malade ou pas ! Si, si ! Vraiment !

Mais ça ne vient pas tout seul, ça se travaille…

Et pour ça, les chercheurs ont mis au point plein d’outils pour nous aider à identifier ce qui nous fait plaisir, ce qui nous procure de la joie, ce qui est vraiment important pour nous, ce que l’on veut faire de notre vie, ce que l’on peut faire, etc. J’en ai testés plein, j’en ai créé d’autres, et même si j’ai pu être un peu sceptique à certains moments, j’avoue : ça fonctionne ! Car oui, aujourd’hui, je me sens heureuse, je ne me suis jamais sentie aussi heureuse. Et je trouve que, même si je suis malade, même si certains moments sont vraiment difficiles, ma vie vaut la peine d’être vécue. Je ne suis pas contente d’être malade mais je suis heureuse d’être qui je suis, et heureuse de la vie que je me crée chaque jour. Et je compte bien faire en sorte que ça continue !

Où trouver ces outils ?

Dans la librairie ! En fait, j’ai mis beaucoup de temps à trouver tous ces outils, ça m’a demandé beaucoup d’énergie, pas mal d’argent aussi. J’ai dû lire énormément, en français et surtout en anglais, j’ai suivi des ateliers, des formations, etc. Et je sais bien que l’on n’a pas tous ce temps et cette énergie.

J’ai donc retravaillé toutes mes recherches, je les ai structurées, organisées en thématiques, afin de pouvoir vous les proposer ici et vous permettre de travailler plus facilement, plus sereinement aussi. Je les mettrai en ligne petit à petit, dès qu’ils seront terminés…

Alors je suis consciente, Pauline, que ça doit te paraître encore un peu abstrait tout ça mais j’espère que c’est tout de même un petit peu plus clair pour toi et surtout, que ça te redonnera de l’espoir. Parce que oui, crois-moi, on peut vraiment être heureuse même si on est malade. Si tu souhaites avoir plus de précisions, ou si tu veux que l’on continue à échanger sur ce sujet, surtout n’hésite pas à me rejoindre dans les commentaires, ce sera avec grand plaisir !

Et vous ?

Rejoignez aussi la discussion et dites-nous : est-ce que vous vous sentez heureuse ? Et pourquoi ? Quelle est votre vision du bonheur ? Est-ce que ça vous donne envie de découvrir les outils qui m’ont aidée et de les tester à votre tour ? J’ai vraiment hâte de vous lire…

Rejoignez la discussion